Bijouterie et Gravure

Deux années couplées avec la gravure dans le cycle inférieur et deux années dans le cycle supérieur qui conduisent au certificat de qualification professionnelle de bijouterie et au certificat de fin d'études professionnelles. Ces deux années de qualification mènent à une 7ème de spécialisation en « Vente en Horlogerie - bijouterie ». Cette année donne l'accès à la profession d'horloger-bijoutier, une formation de technique de vente et de réparation, elle permet également d'obtenir un CESS. L'horaire hebdomadaire reprend les cours généraux, techniques et pratiques. Les cours techniques comportent la technologie du métier, l'histoire de l'art, la gemmologie, la connaissance des matériaux et trois heures de dessin consacrées à la recherche, à la création et/ou à la reproduction du bijou. Les cours d'atelier représentent seize périodes sur un total de trente-six heures/semaine.

Activités :

La plupart des métiers qui jadis gravitaient autour de la bijouterie et de la joaillerie (mouleur/mouleuse, ciseleur/ciseleuse, polisseur/polisseuse, doreur/doreuse, etc.) ont disparu en tant que tels, le joaillier/la joaillière prenant en charge l’ensemble des opérations. Seuls les métiers de graveur/graveuse, de ciseleur /ciseleuse et de lapidaire restent spécifiques. Par ailleurs, la sertissure est un art si complexe que certains bijoutiersjoailliers/bijoutières-joaillière préfèrent, selon le type de serti à réaliser, recourir aux services d’un/d’une spécialiste.

Aptitudes :

Beaucoup de patience, de persévérance et de créativité. Sur le plan pratique, l'enseignement technique et artistique ainsi que les cours d'atelier sont repris à la base, ce qui permet une formation graduelle à la précision technique et à la création.

ICADI

Rue de Fragnée 76, 4000 Liège

04 252 16 25

  • White Facebook Icon